Sortie culturelle à l’abbatiale d’Ambronay et au monastère royal de Brou le 6 juillet 2016

La dernière sortie de la saison de notre Société était organisée autour de deux ensembles monumentaux de notre département : le monastère royal de Brou et l’abbatiale d’Ambronay.

Le monastère royal de Brou comprend la somptueuse église nécropole Saint-Nicolas, trois cloitres à deux niveaux de galeries, fait unique en France, deux salles capitulaires et des communs.

La visite commençait par une visite commentée de l’église, construite entre 1513 et 1532, par le maitre d’œuvre bruxellois Loys Van Boghem, monument gothique flamboyant avec sa nef, sobre, voûtée d’ogives et éclairée de verrières incolores donnant une lumière tamisée qui contraste avec le déploiement de couleur du chœur. Ce dernier abrite des stalles de chêne richement ouvragées de personnages de l’Ancien et du Nouveau Testaments et les trois tombeaux. Puis notre guide nous faisait parcourir en les décrivant les cloitres et les salles capitulaires avant de nous conduire dans le musée où sont exposées des peintures des XVI° et XVII° siècles.

Après une rapide visite de l’église romane de Saint-Maurice de Gourdans dont les belles fresques méritent le détour, notre excursion se poursuivait ensuite vers l’abbatiale d’Ambronay. Fondée au IXe siècle, elle connut un grand rayonnement au Moyen Age avant de décliner jusqu'à la Révolution.

La journée était déjà bien avancée quand les participants reprenaient le car pour rentrer à Belley.


Sortie culturelle à TURIN les mercredi 22 et jeudi 23 juin 2016

Notre Société a effectué avec une quarantaine de personnes une sortie culturelle à Turin les mercredi 22 et jeudi 23 juin 2016.

Turin, ancienne capitale des États de Savoie de 1563 à 1713, du royaume de Sicile de 1713 à 1720, du royaume de Sardaigne de 1720 à 1861 et du royaume d'Italie de 1861 à 1865, méritait un voyage au profit des bugistes, autrefois rattachés à la Savoie. La ville, capitale du baroque, peut s’enorgueillir de ses musées exceptionnels et de sa vie artistique et musicale.

Ce voyage de deux jours a permis aux participants de visiter l’ensemble des monuments et musées du centre historique : le Palais Royal, résidence de la Maison de Savoie, le Palais Madame, musée d’art médiéval et renaissant, l’église San-Lorenzo, chef d’œuvre de l’art baroque, la cathédrale renaissance Saint-Jean, le Palais Carignan, œuvre de Guarino Guarini, considéré comme l'un des plus beaux édifices de Turin, et, pour terminer, le musée du cinéma.


Promenade historique et bucolique à Culoz le jeudi 9 juin 2016

Une quarantaine de membres de la Société s’étaient inscrits pour cette journée de visite et de détente à Culoz. Cette ville, proche de Belley, mérite de par sa richesse patrimoniale d’être régulièrement revisitée.

Sous la conduite de Monique Proot, responsable de la Maison du Patrimoine, le groupe s’est intéressé d’abord à cette maison qui renferme la mémoire de la ville et évoque quelques Culoziens célèbres comme Henri Dunant ou les frères Serpollet.

La promenade s’est ensuite étendue à l’ancienne et à la nouvelle église paroissiale, au château du Colombier, qui abrita notamment le chirurgien lyonnais Antonin Poncet et Gertrude Stein, et au château de Montvéran, qui fête cette année les 700 ans de sa construction, pour s’achever dans l’ancienne usine de fabrication du Martini occupée aujourd’hui par une entreprise dynamique de décapage et de sablage.


couvent collombeyExcursion en Valais le 2 septembre 2015

Cette sortie, la dernière de l’année 2015, avait été annoncée lors de l’Assemblée Générale du 21 mars : le programme avait été établi en lien avec les deux conférences données, l’une sur Saint-Maurice d’Agaune, par Emmanuel Coux, le 20 septembre 2014, et la seconde, par Alain Guerrier, le 29 avril, sur les Bernardines Réformées de Belley. Les personnes qui avaient pu assister à ces conférences étaient donc déjà bien informées.

Parti avec un peu de retard de Belley, l’autocariste a fort heureusement rattrapé les précieuses minutes perdues, permettant ainsi aux organisateurs de respecter l’horaire !

cathedrale saint claudeExcursion à Saint-Claude le 8 juillet 2015

La canicule accablait le Bugey. Elle avait découragé de nombreux membres de notre Société qui avaient préféré la protection de l’ombre à la chaleur du bitume. Les excursionnistes étaient pour cette raison en petit nombre, une vingtaine, qui partirent à l’heure dite vers les montagnes du Jura pour arriver à Saint-Claude sous une température... printanière !

Cette ville n’offre pas aujourd’hui la vision d’un urbanisme de qualité. Il faut découvrir ses richesses en recherchant sur le terrain, les strates de sa longue histoire. Il faut en effet remonter au Vème siècle, pour trouver trace d’une première occupation d’un lieu dénommé alors Condat, au confluent de deux rivières, la Bienne et le Tacon. Là s’établirent, à l’ombre d’une grotte, deux frères anachorètes, Romain et Lupicin. Peu à peu une communauté s’est développée appliquant la règle bénédictine sous l’abbatiat de saint Oyand, natif d’Izernore.